يد واحده ما تصفق

Yedd ouahda ma tsafek
Une main toute seule ne peut pas applaudir

mardi 24 mars 2009

Les combattants d'Afrique dans les deux guerres mondiales.

INTRODUCTION
La Première et la Seconde guerre mondiale se sont principalement déroulées en Europe. Mais lors de ces guerres, les hommes des colonies européennes ont été fortement impliqués dans les conflits afin d’aider les pays dont ils ont été colonisés.
En effet, un décret ordonne en 1915 la mobilisation des africains de plus de 18ans.
De tous pôles de l’Afrique, les combattants ont été nombreux à se dévouer, se sacrifier et mourir pour venir en aide aux colons.
Au total, ils sont 600 000 à se battre et des dizaines de milliers y laisseront la vie.
Les colonies ont fournies des vivres, des matières premières et des combattants souvent engagés dans la première ligne.
Plusieurs armées africaines se sont constituées. Parmi elles, nous allons étudier celle des « tirailleurs sénégalais » puis celle des « tirailleurs maghrébins ». Nous verrons l’histoire douloureuse de ces milliers d’hommes !


LES TIRAILLEURS SENEGALAIS
Les tirailleurs sénégalais sont un corps militaire constitué au sein de l’empire colonial français en 1857, principal élément de la « force noire ».
Les tirailleurs sénégalais ne sont pas nécessairement sénégalais, ils sont recrutés dans toute l’Afrique. En effet désignés par ce nom, mais ces unités sont constituées de soudanais, guinéens, tchadiens, voltaïques (burkinabé) ainsi que les autres territoires d’Afrique noire ; en tout, 17 nationalités ont fait partie de ce corps militaire.
Pendant plus d’un siècle, de 1857 à 1960, ils furent des donc des milliers de tirailleurs venus de toute l’Afrique noire pour se battre sur les champs de batailles des colons, principalement aux cotés de la France puisque celle-ci colonisa la plupart des pays africains.
Lors de la guerre de 1914 -1918, environ 200 000 « sénégalais » se sont battus dans les rangs français dont plus de 135 000 ont été envoyés en Europe, pour donc se battre au front.
30 000 d’entre eux y ont trouvé la mort et il y’eut bien sur des milliers de blessés ou invalides.
Lors de la seconde guerre mondiale, on estime a un millier le nombre de tirailleurs sénégalais massacrés par lé allemands, seulement entre le 24 ami 1940 et le 22 juin 1940.En tout, il y’eut a peu prés 50 000 morts du coté des tirailleurs sénégalais lors des deux guerres mondiales


LES TIRAILLEURS MAGHREBINS
Cette armée est, comme son nom l’indique constituée d’hommes des pays du Maghreb arabe, à savoir de tunisiens, marocains et algériens.
Ces troupes sont aussi appelées « indigènes ». Parmi les combattants arabes, il y’eut d’autres armées telles que les zouaves, les sphasis, les chasseurs d’Afrique…
Les tirailleurs sénégalais ont, comme les « sénégalais » fortement été impliqués dans ce conflit. Nombreux ont été envoyé au front.


Yousser et Evelyne..

1 commentaire:

Gailmain S et les élèves de 1ére L de Tunis. a dit…

Un travail qui reste superficiel. Le contenu doit être davantage travaillé afin de dégager une problématique et peut-être éviter de faire une présentation linéaire. Aucune illustration. Aucune source. On est un peu déçu.