يد واحده ما تصفق

Yedd ouahda ma tsafek
Une main toute seule ne peut pas applaudir

lundi 30 mai 2011

les échanges entre la France et le Maghreb

La France a une influence considérable sur le Maghreb, et ce depuis plusieurs siècles déjà. En effet, les trois principaux pays du Maghreb que sont le Maroc, l'Algérie et la Tunisie, on été sous domination française, notamment lors de la colonisation, qui s'étend sur plus d'un siècle.
Ainsi nous discuterons ici des échanges entre la France et le Maghreb, de leur importance et des conséquences de ces échanges, à partir de nos recherches personnelles et de la discussion engagée en classe sur ce sujet.




Medhi M. - Aziz et Hedi G.


la famille monoparentale au Maghreb

La famille monoparental au Maghreb



C’est quoi ?


On parle de famille monoparentale lorsqu’un enfant vit avec un seul de ses parents biologiques. Cela peut être soit à la suite d’une séparation (75 % des cas), soit parce que son père ne l’a jamais reconnu (15 % des cas), soit parce que son autre parent est décédé. Il peut aussi s’agir d’un enfant adopté par un(e) célibataire.



Combien en existe-t-il ?


Un enfant sur quatre vit avec un seul de ses parents. Sur 8,8 millions de familles en France, 1,6 million sont monoparentales.



Ce qu’on peut remarquer?


Dans 85 % des cas, les enfants sont élevés par leur mère. Un enfant sur trois ne voit plus son père ou très peu (moins d’une fois par mois). On ne reste pas toute sa vie une famille monoparentale. Souvent, le parent solo reconstruit une nouvelle union (au bout de cinq ans en moyenne).



Hedi S. - medhi G et Medhi H.




France - Maghreb: proximité coloniale, distance nationale

la France ancienne puissance coloniale conquit le maghreb. Il y a une proximité géographique entre le maghreb et la france :
seule la mer Mediterrannée les sépare. Apres la decolonisation, on constate que la france entretient des relations particulieres avec ses anciennes colonies: des relations qui different selon les pays concerné mais quii se ressemblent sur certains points.
Ces nouveaux pays, souhaitant s'affirmer se sont éloignés de la france. Néanmoins la France reste source d'influence pour ces pays, que ce soit culturelement parlant, économiquement .....
Nous nous demandons pourquoi s'est installé cette distance entre les pays malgrés la proximité géographique et une histoire commune.
nous essayerons de répondre à la question posée à travers 3 axes que sont l'histoire coloniale, les relations d'aujourdh'ui entre la france et ses ex-colonies et la question de l'ingérence.



Akram et Akram.



jeudi 26 mai 2011

Réciprocité des apports culturels entre la France et le Maghreb.




(Affiche du 10e festival « cultures du Maghreb » à Caen)
La France et le Maghreb sont deux régions unies par la méditerranée et ayant vécut une histoire commune datant de l’antiquité . Le cotoiement des communautés maghrébines et française au fil des siècle ont été l’origine d’échanges de diverses natures dont culturel. De nos jours, ces deux communautés s’influencent toujours de manière réciproque. Comment se traduit cette réciprocité des apports culturels en France et au Maghreb et quelle en est la conséquence sur les populations ? Tout d’abord, nous nous intéresserons à la transmission et à la préservation de la culture maghrébine en France .Celle-ci est relayée par les immigrés maghrébins qui éventuellement s’illustrent dans le domaine artistique tel que le cinéma ainsi que par la descendance des pieds noirs revenus en France. En effet le passé colonial datant de la fin du 19ème marque encore les deux régions .Le Maghreb continu de témoigner au quotidien de la présence française notamment à travers la langue ou les modes de vie .Cependant, cette culture française synonyme d’occidentalisation est source de conflits en particulier à cause des discours populistes des deux côtés de la méditerranée

Inès et Nour...
Lire la suite....


L’IMMIGRATION CLANDESTINE




L’immigration est un actuellement un thème très discuté en Europe. La France accueille 10 000 réfugiés politiques par an, et reçoit 50 000 demandes par an.
Ces chiffres sont en hausse : le nombre de réfugiés politiques accueillis en France a augmenté de 20% en 2008 puis de 12% en 2009.




Dans le débat du 11 mars 2011, la classe a choisi d’aborder en premier les raisons pour lesquelles tant de maghrébins en mauvaise situation financière décident de « brûler » et partir en France.
Se voyant exclus du processus de la mondialisation, les populations des pays pauvres se livrent à leur manière à la recherche du bien-être. Pour ce faire, elles immigrent dans les pays à forte puissance économique comme la France pour raisons entre autres :

- le désir d’acquérir le fonds nécessaire au démarrage d’une activité lucrative dans leur pays d’origine.
- le désir de trouver de quoi améliorer le bien-être de la grande famille restée au pays d’origine.
- la nécessité de fuir le joug de la dictature.
- le besoin d’avoir accès à une formation de qualité pour assurer le futur et fuir le chômage s’élevant à 13,9 % dans des pays comme la Tunisie.
- le « snobisme culturel » qui fait de l’occident un paradis.





Le comportement de la France vis-à-vis de ce phénomène d’immigration clandestine a été discuté pendant une grande partie du débat. Selon certains élèves, l’Etat français aurait un comportement plutôt prudent.




Afin de respecter le plan adopté par les élèves lors du débat, nous allons tout d’abord traiter le problème de l’immigration en Tunisie, puis en France. Enfin, nous proposerons des solutions envisageables pour remédier aux difficultés liées à l’immigration clandestine.












Inès W, Farès et Elyes..




Brassage de civilisations en méditerranée : contradictions ou facteurs de puissances

La mosquée de Strasbourg



Au carrefour des continents, des religions et des civilisations, le bassin méditerranéen
– littéralement, « au milieu des terres » – a été pendant des millénaires le centre du monde.
Berceau des religions monothéistes, il a également été le creuset d’une histoire commune faite
d’échanges économiques et culturels, de migrations de populations, de guerres et de paix
alternées. S’y est façonné un héritage commun, à défaut d’une civilisation homogène, qui a
vu se succéder les principaux traits du monde dans lequel nous vivons




Cet espace singulier, parcouru de lignes d’affrontements permanents entre l’Occident
et l’Orient, le Nord et le Sud, l’islam et le christianisme, la laïcité et la religion, le fondamentalisme et le modernisme, la richesse et la pauvreté, se situe à la jonction de trois
continents, l’Europe, l’Afrique et l’Asie, et de trois aires culturelles, l’Occident chrétien à
l’ouest, le monde orthodoxe en Méditerranée orientale, les territoires de l’islam au sud et à
l’est. La méditerranée est donc depuis des millénaires un espace de brassage entre différents
peuples, différentes cultures et différents modes de vie. Cependant :
Ce brassage de civilisations est-il source de contradictions ou facteurs de puissance ?
Nous verrons que pour répondre à cette question, il faudra étudier plusieurs facteurs culturels, économiques et même religieux.






Karim, Hakim et walid.

lundi 23 mai 2011

Les juifs dans les colonies pendant la période de Vichy.




Le 19 août 1934, après le décès du président Paul von Hindenburg, Adolf Hitler se fait plébisciter comme Reichsführer.La collaboration fut lancée médiatiquement à la suite de la rencontre de Pétain et d'Hitler à Montoire-sur-le-Loir, le 24 octobre 1940, avec sa fameuse poignée de main de Montoire.


Nous allons tenter de répondre à la question : Les conditions de vie des juifs dans les colonies sont elles les mêmes que celles des juifs de France? Pour se faire, nous avons décider d'imaginer le témoignage de Gilbert Scemla père de Frédéric Gasquet (voir reportage « Le Maghreb sous la croix gammée ») car il a vécut en Europe avant de fuir vers la Tunisie durant la période de Vichy il va d'abord nous expliquer en quoi consiste les lois mises en place pendant la collaboration puis va comparer la vie qu'il a vécu en France et celle en Afrique du nord.


Marwene et Medhi B.


Lire la suite....

"La trahison", un film de P. Faucon



La Trahison est le 8e film de Philippe Faucon. Il s'attaque ici à un sujet sensible, la guerre d'Algérie. La représentation de ce conflit dans le cinéma français a toujours été soumise à la censure, la France refusant de regarder en face cette part d'ombre de son histoire.

Le film de Philippe Faucon nous montre un aspect de la guerre d’Algérie qui a été peu filmé : une guerre faite d’attente, de tension quotidienne dans ces postes isolés, avec de brusques explosions de violence. On a du mal à comprendre que l’essentiel de cette guerre a été mené dans ce qu’on appelait à l’époque le bled, et pas dans les villes où vivaient en majorité les Européens. Ce film montre aussi une réalité dont on a peu parlé, celle du déplacement des populations paysannes par l’armée française. C’est un processus massif qui a concerné, de 1956 à 1961 environ, près de deux millions de paysans.
Quand on parle de la guerre d’Algérie on imagine des affrontements, des embuscades, des coups de main. On oublie la violence particulière subie par des populations paysannes déracinées et précarisées. La force du film est de ne pas se limiter au point de vue du lieutenant français. Roque et Taïeb sont deux personnages à part entière, aussi ambigus l’un que l’autre. Taïeb est double bien sûr mais Roque l’est tout autant : il est à la fois très proche de ses appelés musulmans, et extrêmement méfiant. Toutes choses que la mise en scène retranscrit bien, par les silences, les regards.

En principe les Algériens, n’étant pas considérés comme citoyens français à part entière, n’avaient pas l’obligation de faire leur service militaire. A partir de 1957, l’armée française fait de plus en plus appel à eux, pour pallier ses problèmes de recrutement en métropole. En 1962, on estime leur nombre à 50 000 dans l’armée française.
« Trahison » est un mot-symbole pour la Guerre d’Algérie, de même que le mot d’abandon. Tous les groupes porteurs de la mémoire de cette guerre s’estiment trahis : les pieds-noirs par la parole du général De Gaulle, les harkis évidemment, mais aussi les officiers supérieurs français (qui se sont vus voler leur victoire), et quelque part également le peuple algérien qui a été dépossédé de sa victoire, de son indépendance. Ce sentiment de trahison et de dépossession a engendré une amertume tenace, de part et d’autre de la Méditerranée.



Pendant la guerre d'Algérie, le sous-lieutenant Roque est stationné dans un village de l'est du pays. Usé par le conflit, il doit gérer une population locale soumise à la répression et à la torture, et des soldats dont il doit entretenir le moral tout en maintenant sa vigilance. L'évolution de ses rapports avec Taïeb, un jeune soldat déchiré de souche nord-africaine, exacerbe les contradictions et l'absurdité de la "guerre sans nom".
Une idée reçue veut que de la guerre d’Algérie, « la guerre sans nom »,
comme on la surnomme parfois en raison du déni longtemps observé
de la part d’une France qui refusait d’accepter la réalité du conflit
algérien, le cinéma français ait peu montré d’images. Qu’il y ait, jusque
dans le cinéma, un non-dit à ce sujet.
Cliché ? Oui et non. Oui, parce qu’il existe des films français traitant
plus ou moins directement de la guerre d’Algérie. Non, parce que malgré
ces films, la sensation d’un vide persiste, et signale que le rapport
du cinéma français à cet épisode historique demeure compliqué. La
Trahison n’arrive pas en pionnier, il vient après plusieurs films marquants.
Mais il arrive juste après une brusque remontée du débat sur
la guerre d’Algérie ces dernières années, à la faveur de la levée plus
ou moins définitive, de certains tabous (notamment sur la torture).

Chez Faucon, la guerre est un grand jeu de masque où l’ennemi n’est jamais celui que l’on croit, où, peut-être, il n’y a pas d’ennemi. Cette ambiguïté, ce sont les harkis − protagonistes évidents du film − qui en sont la plus forte expression. Rejetés à la fois par les Algériens et les Français (l’un d’eux, pris d’une triste prémonition, demande ainsi à son capitaine « s’il peut jurer que la France ne les abandonnera pas »), ils prouvent l’absurdité d’une guerre sans fin, et de la logique de destruction qui l’accompagne. Une destruction physique et psychologique, où idéaux et vérité, amitié et confiance disparaissent au profit du désordre et du mensonge.


Travail réalisé par Marine, Lindsay et Léa

jeudi 19 mai 2011

la légitimisation de la colonisation au XIXéme siècle.




« Les races supérieures ont un droit sur les races inférieures ». Voici les propos tenus par M. Jules Ferry le 28 juillet 1885 et qui l’ont poussé à démissionner du poste de premier ministre. L'idée que se fait chacun de la légitimité de la colonisation reste des plus subjectifs. Légitime est un mot qui exprime un acte ou une action basée sur le sens moral, et non sur le plan des lois : on parlerait alors de légalité. Nous allons étudier plus en détail la colonisation, notamment celle de l'Afrique du Nord par la France, et ses différents aspects, sur la période du XIXème et XXème siècles.
Lire la suite....
Mustapha et Chafik.



vendredi 13 mai 2011

Les relations franco-maghrébines dans le rap français

Comment les relations franco-maghrébines sont-elles abordées dans le rap français ?




Plusieurs rappeurs français d'origine maghrébine ou non, ont toujours fait part, dans leurs chansons de la vie de banlieusard. Ainsi en diversifiant le vocabulaire employé à l'aide de mots arabes ou de verlan, les rapeurs français font part de leur experiences dans la banlieue , "au pied des pavés ". Les français et beurs optent pour une diversification des expressions, afin de se faire comprendre par les jeunes mais pas pour tout le monde: ils critiquent la société et affirment leur fierté quant à leurs origines. Ainsi dans le trio de Sefyu, La Fouine & Soprano, " ça fait mal" , les trois artistes relatent de leurs origines, toutes trois differentes et de leurs cités et banlieues, qu'ils considérent comme "le point de départ de leur rêve": La Fouine pour sa part affirme que tous les banlieusards dans les grandes lignes ont un mode de vie semblable. Ce sont ces similitudes qui unissent les rapports qui sont tous métissés de par leurs origines. Nous pouvons egalement citer le groupe 113 , notamment avec leur chanson " Tonton du bled" dans laquelle ils parlent des différences entre la vie au bled et leur vie en France. Le refrain notamment est significatif de l'écart culturel: c'est un jeune maghrébin intégré à la société française qui part en vacances avec son oncle et qui a peur de s'ennuyer: il compte emmener des amis, notamment avec lui.





















Leur vision de la société française n'est cependant pas idéale: en effet ils la critiquent ardemment. La justice et les forces de l'ordre sont notamment attaquées dans la chanson intitulée " Je porte plainte" de Tunisiano. Avec ses paroles "contre vos lois scites-ra, tous vos magistrats", il nous montre qu'il ressent une profonde haine envers les forces de l'ordre. Tunisiano a avec son groupe Sniper composé la chanson intitulée "La France". Cet extrait de l'album du groupe " Du rires aux larmes " fait preuve eux aussi d'une agressivité envers la société française. En effet, ils disent que " la France est une garce" et qu'ils se " [sont] fait trahir". Leurs vers les plus significatifs de la haine qu'ils ressentent sont " le systéme , voila ce qui nous pousse à les haïr. La haine, c'est ce qui rend nos propos vulgaires. On nique la France sous une tendance de musique populaire."
Tunisiano est donc un rappeur d'origine tunisienne,jeune et talentueux qui se sert de ses origines et de son métissage culturel pour desservir une critique exacerbée de la société française qui lui est offerte.

http://http://faoufaou.com/2011/01/25/revolution-tunisienne-tunisiano-sexprime/



Anaïs , Julia et Emeline

lundi 9 mai 2011

La Guerre d'Algérie dans la chanson française

Pour notre article nous nous sommes intéressées à la guerre d’Algérie dans la chanson française.
Cette période se situe entre 1954 et 1962. Elle a lieu en Algérie mais a aussi des répercussions en France, notamment le 17 Octobre 1961. Beaucoup d’auteurs français ou d’origine maghrébine illustrent par des chansons cette période sanglante.
Nous en avons retenu quelques uns que nous allons vous présenter puis analyser certaines de leur paroles. Chaque auteur expose son opinion de la guerre qu’il l’ai vécu ou non. Cela va finalement nous permettre d’obtenir une vision globale des faits.





samedi 7 mai 2011

« L’accès à la nationalité française : son Histoire »




INTRODUCTION
Notre thème renvoit à de nombreux documents juridiques sur la possibilité d’acquisition de cette nationalité telle que le droit du sol, du sang… et entre autres par la naturalisation..




Ces étrangers doivent en effet obéir à de nombreuses exigences pour se voir autoriser la nationalité française comme par exemple écrire et parler le français, respecter le Code Civil (de ce fait certaines lois ou coutumes du pays d’origine comme pour la polygamie ne seront plus autorisées en France).
La naturalisation devient de plus en plus difficile à acquérir à travers les siècles,
http://www.histoire-immigration.fr/histoire-de-l-immigration/le-film et l’Etat freine les émigrés considérant que « la nationalité se mérite et il faut s’en montrer digne » (Nicolas Sarkozy).
Nous allons définir la nationalité française pour comprendre les raisons de cette mesure, puis nous allons différencier le « bon » citoyen du « mauvais » citoyen . Enfin, nous allons débattre sur sa déchéance.




jeudi 5 mai 2011

(Petite) Bande Dessinée.



mardi 3 mai 2011

La danse orientale


La Danse n'est pas de ces sujets faciles et accessibles à tous. Elle touche aux régions les plus élevées de toute science: rythmique, géométrie, philosophie surtout, physique et morale, puisqu'elle traduit les caractères et les passions. Elle est encore moins étrangère à la peinture et à la plastique; les actes de l'homme intéressent parfois le corps, parfois l'intelligence, tandis que la danse occupe l'un et l'autre : elle affine l'esprit, exerce les membres, instruit et charme les yeux, l'oreille et l'âme."