يد واحده ما تصفق

Yedd ouahda ma tsafek
Une main toute seule ne peut pas applaudir

mardi 3 mai 2011

La danse orientale


La Danse n'est pas de ces sujets faciles et accessibles à tous. Elle touche aux régions les plus élevées de toute science: rythmique, géométrie, philosophie surtout, physique et morale, puisqu'elle traduit les caractères et les passions. Elle est encore moins étrangère à la peinture et à la plastique; les actes de l'homme intéressent parfois le corps, parfois l'intelligence, tandis que la danse occupe l'un et l'autre : elle affine l'esprit, exerce les membres, instruit et charme les yeux, l'oreille et l'âme."


1 commentaire:

M.AUGRIS a dit…

Un travail à la fois ludique et sérieux entre cliché et réalité. Ici nous sommes encore très attachés à ce rituel de danse. Je vous conseille «satin rouge » un film tunisien de Raja Amari à ce propos. On sent aussi beaucoup d’humour dans l’expression.(SG)
Intéressant, varié et plutôt bien écrit. (EA)